Le nom de Tuzla est dérivé du turc Tuz qui signifie "Sel".
Tuzla est la troisième agglomération du pays par sa population, après Sarajevo et Banja Luka.
Centrale thermique et industries chimiques fonctionnent au ralenti. Les habitants disent avec ironie : "Le seul bien que la guerre et la pauvreté a apporté, c'est que Tuzla sent moins mauvais qu'auparavent", lorsqu'elle était un grand centre industriel.
Le taux de chômage est élevé, les salaires sont en retard dans l'industrie, et la production est en panne.
La rivière Jala
Cimetierre musulman. Tuzla est à environ 40% de confession musulmane.
Statue à l'effigie de Tito.

L'Europe pour avenir : Tuzla fut la coordinatrice dans la région du sud-est européen sur la charte européenne des droits de l'homme.
Dans le zoo du centre-ville.
Foreuses de sel abandonnées : elles ont fait la puissance de Tuzla.
Beaucoup de jeunes partent à Sarajevo quand ils le peuvent, pour fuir le chômage.